Avec les crocs! Victoire 42-69 à Grasse.

Second match de la semaine pour l’équipe 3, et second déplacement assez lointain, qui mena les hommes de Didier jusqu’à Grasse, contre une équipe toujours à la recherche de leur première victoire de la saison. Et ce n’est pas face à l’équipe rouge et blanche que les Grassois ont sabré le champagne. Dans le match, dès l’entre-deux, la formation monégasque a montré qu’elle avait les crocs, et qu’elle souhaitait faire oublier la déconvenue du match précédent. Agressif aux rebonds et en défense, l’équipe s’est aussi rapidement mise à l’aise en attaque en faisant bien circuler le ballon pour trouver des joueurs au large (Romain, Olivier, et un trois-points old-school avec la planche de Guillaume), et ainsi ouvrir de l’espace dans la raquette pour mieux les pilonner à l’intérieur. Le premier quart se termine avec une avance de six points, les Grassois se maintenant à flots grâce à quelques shoots longue distance bien sentis. La rotation se met en place, les hommes changent, mais pas la physionomie. Dédé prend la place de Romain et Joce pour faire mal à l’intérieur, et les extérieurs continuent de créer des brèches, Olivier par ses drives incisifs, et Kevin en mode sniper avec deux missiles longue distance qui sont autant de coups de poignards pour des Grassois clairement dépassés. 38-16 à la mi-temps, l’affaire est bien embarquée. Petit coup de fatigue ou gros relâchement psychologique à cause de la belle avance, les Monégasques vont attaquer la seconde mi-temps en affichant clairement leurs travers. Des pertes de balles à gogo, un peu moins d’envie et de saignant des deux côtés du terrain, et les Grassois reviennent à -12, et entretiennent un maigre espoir. Mais les Monégasques vont resserrer la vis en défense, et reprendre de l’avance à la faveur d’un 16-0 passé au coeur du quatrième quart-temps, les joueurs de Grasse ne marquant que 2 points lors des 5 dernières minutes. À Valbonne, l’équipe avait péché en concédant beaucoup trop de rebonds à l’adversaire, qui s’était régalé sur des secondes voire des troisièmes chances. Les joueurs de Grasse ne profiteront pas de ces cadeaux, car c’est toute l’équipe Monégasque qui s’est battue pour arracher les rebonds, pour un total collectif de 69 (Romain 17, Olivier 10, Kevin 9), ne laissant que des miettes sous les panneaux, et compensant largement les pertes de balles qui ont été encore bien nombreuses (24 au total), même si certaines ont fait suite à des fautes offensives un peu sévères contre un Dédé un peu surdimensionné physiquement face à la raquette adverse. Une victoire qui permet à l’équipe 3 de se remettre dans le droit chemin après la déconvenue à Valbonne. Mention spéciale pour Romain, auteur d’un match de mammouth, avec 19 points et 17 rebonds, et pour Georges, notre recrue grecque, qui pour son premier match a su apporter son punch à la mène et apporter une solution de plus au backcourt monégasque.

Written by