Benjamins 1, match pour le titre, malheureusement…

CARROS 65 – ASM 44

Dans ce match décisif pour le titre, défaite des Benjamins 1 contre Carros.

Dans une salle survoltée pleine de supporters peinturlurés et de pom pom girls, avec de la musique forte pendant l’échauffement et une présentation des joueurs … le tableau était dressé pour cette rencontre décisive dans l’attribution du Titre de Champion Départemental Excellence, une Finale en quelque sorte contre les premiers ex-aequo avec nous.

Nous les avions battus difficilement de 3 points chez nous, et le point-average ne comptait pas, car nous étions à une défaite chacun. Il fallait donc gagner pour remporter le Titre !

 Le début de Match a été difficile des deux côtés car la pression était forte sur les épaules des deux équipes, et le premier panier est arrivé tard dans ce premier quart temps. La défense allait être la clé de cette rencontre, et la gestion de la pression car l’ambiance dans les tribunes était très bruyante, et il était dur de s’entendre « hurler » sur le terrain ! Notre défense était solide sur leurs deux joueurs majeurs, mais c’était sans compter sur leur « Joker » qui a sorti LE match de sa saison (d’après le Coach adverse – 23 pts au total), et qui jeta littéralement  trois missiles dont deux à trois points qui nous firent mal en fin de ce premier quart, qui leur permit de faire l’écart 15 – 8 ! 

Jusque-là nous avions eu du mal à marquer nos paniers en pénétration, car leur défense était quasiment en ZONE, ce qui est interdit en Benjamins, mais malgré nos protestations les arbitres n’ont pas suffisamment averti le Coach adverse, et la situation est restée en l’état quasiment tout le match. Le deuxième quart temps a été assez équilibré (13 – 13) avec toujours autant de défense des deux côtés, et nous avons atteint la mi-temps avec nos 7 points de retard du début de match 28 – 21.

Nous avons bien débuté ce troisième quart temps, et chaque joueur est entré en se donnant à fond sur le terrain. Malheureusement Larry s’est fait une entorse à la cheville et a dû quitter le terrain. Nous avons tenu le coup sur cette période que nous avons même remportée (14 – 16) grâce à du jeu rapide et des pénétrations. Et même si nous étions dominés au rebond par leurs grands, nous étions suffisamment combattifs pour tenir et rester à 5 longueurs 42 – 37. 

Dans une salle toujours aussi survoltée, notre physique allait commencer à lâcher et nos nerfs avec, et malgré quelques réactions intempestives de certains, nous tentions toujours de « survivre » ! Nous n’avons pas su nous adapter à leurs écrans et leur avons laissé trop de paniers faciles en pénétration, sans aide défensive. Ils étaient également maîtres aux rebonds, ce qui n’a fait qu’anéantir nos chances. Nous perdons ce dernier quart temps 23 – 7, en nous énervant de ne pas réussir à les arrêter ou à marquer sur nos quelques opportunités car ils continuaient à défendre fort. Nous avons essayé de ne pas lâcher jusqu’au bout, mais le physique et le mental ne suivaient plus. Le score final est un peu sévère 65 – 44, mais il faut l’admettre, nous sommes tombés sur plus fort que nous sur le plan collectif, et défensif.

Nous avons vécu un très beau match de basket, avec de l’enjeu, de l’ambiance, de la pression, des joies, mais surtout des peines … c’est de l’expérience qui sera très utile lors d’autres rencontres importantes de ce type. Nos adversaires ont été fêté dignement leur titre sur le terrain et dans les vestiaires, et nous ont bien reçu pour le traditionnel goûter de fin de rencontre.

Félicitations à tous les joueurs pour leur détermination sur le terrain (même pour ceux qui ont moins joué) et leurs encouragements sur le banc, et aux parents nombreux venus les encourager, mais avec une rude concurrence dans les tribunes adverses !

Félicitations également pour leur belle saison, car nous sommes tout de même Vice-Champions des Alpes-Maritimes en U13 Excellence avec 10 victoires et seulement 2 défaites.

 

Les joueurs : Elias DA SILVA, Lucas NICOLAS, Adam ARMENGOL, Sacha PIRAS, Hugo GIRARDIN, Jéricho SARMIENTO, Larry CHOQUARD, Cyrus MANAOL, Michael NOARO, et Winston STEVENS.

Written by