NF3: toujours invaincue après la victoire contre La Seyne 68-60

Comme annoncé, le Dauphin de l’AS Monaco est venu en Principauté chercher une victoire, tout du moins confirmer son bon début de saison. Mais c’était sans compter sur l’expérience, la volonté des Girls de JPP afin de rester aux commandes de cet exercice 2012-2013. Après un entre-deux gagné par Jezabel Richard et conclu par deux points de Marine Péglion, les deux équipes se rendent coup pour coup, les partenaires du Capitaine Cipan prennent les commandes pour ne plus les lâcher et avoir une avance de sept points a la fin du premier quart-temps. Dès le début du deuxième quart-temps, Maeva Blanchi doit renoncer définitivement, avec courage. Elle a essayé mais la douleur était trop vive. Le jeu est haché, les rouges et blancs essaient de mettre en place leur jeu de transition et d’impact dans le secteur intérieur. Mais les Roses de Fréjus durcissent leur défense et plantent des épines en attaque, à la limite du respectable. Marie Laure Piel est obligée de laisser ses camarades sur une nouvelle blessure (coup aux côtes), les deux hommes en gris sont dépassés et font montre de leur limite pour officier à ce niveau. Les JPP Girls arrivent à la pause avec une avance de 11 points. Au retour des vestiaires, l’ASM continue de provoquer le jeu dans le secteur intérieur sans oublier de planter quelques banderilles à trois points. Les deux équipes se neutralisent dans tous les domaines avec une ligne de statistiques équivalente dans tous les secteurs et ce troisième quart-temps se termine par le score de 49 à 38. L’heure du Money time est arrivée, il reste 4 minutes de temps de jeu et + 5 pour l’ASM, chaque possession de balle est importante. Tour à tour chaque joueuse du Rocher fait montre de sérieux , pugnacité, d’efficacité et provoque énormément de fautes, c’est à ce moment là qu’elles mettent leur lancer-franc afin d’améliorer leur pourcentage et de gagner ce Match.
Quart-temps: 20-13 / 33-22 / 49-38 / 68-60.
Cette victoire laisse toutefois un goût amer, l’infirmerie grandit (Maeva et Marie-Laure, lumbago et côtes, Marine entorse aux chevilles), par contre le fait d’avoir joué hier soir, samedi, permet aux protégées de Jean-Pierre PEREZ d’avoir une journée de repos supplémentaire avant d’acceuillir un autre favori de la poule, NIMES BASKET.

Written by