SG3 – Unstoppable en D-league

Comme un dimanche matin

Les joies du calendrier du championnat départemental nous offrent parfois quelques déplacements bucoliques le jour du Seigneur. Ce fut le cas pour cette rencontre contre St Laurent, joué dimanche matin dès potron-minet, enfin sur le coup des 10 heures pétantes.

Jouer à St Laurent, quand on est pensionnaire de D-League, (le championnat départemental pour les non-initiés), c’est s’exposer à devoir bourlinguer dans leur « bulle », de l’autre coté du stade de foot, avec le soleil dans la poire une grande partie du match, un sol en bitume râpeux et glissant, et des vestiaires réduits à leur portion congrue, soit de simples latrines. Un environnement pas super stimulant, l’heure matinale et le froid faisant le reste, c’est au ralenti que nous entamons la rencontre. N’ayant trouvé que 7 vaillants pour faire le déplacement, c’est avec un souci de préserver les rotations en ne faisant pas trop de fautes que nous lançons les débats, inaugurant une zone 2-3 classique, mais assez inhabituelle pour nous, stakhanovistes de la défense individuelle. Le premier quart-temps sera remporté malgré un tempo assez lent. (10-17)
Les rotations ont permis d’augmenter le rythme en second quart-temps, mais comme l’adversaire va trouver un peu d’adresse à longue distance, l’écart ne se creusera pas de façon conséquente. Romain fera le chantier dessous après la sortie pour 2 fautes de Riam, mais nous ne remportons la période « que » de +7 (15-22 soit mi-temps à 25-39)
Après une mi-temps pour se chauffer, notre équipe va attaquer la seconde avec plus d’envie, et tuer tout suspens, pour peu qu’il y en ait encore malgré tout. La recette était simple : défendre fort, sécuriser le rebond, et envoyer Mathieu sur orbite. Ce dernier ne se privera pas de cette petite séance dominicale de sprints, tous conclus par des lay-up assurés. Le trou va vite se creuser, bien facilité par un adversaire pour le moins désabusé. (7-34 sur la période).
Le dernier quart sera en roue libre, avec un objectif : dépasser les 100 pions. Malgré la sortie pour 5 fautes de Romain, ainsi que la blessure malencontreuse de Kevin, cela sera fait dans la dernière minute, sur une nouvelle contre-attaque de l’inévitable Mathieu.

Score final :
St Laurent 49-101 As Monacobasket

Un bon petit match du dimanche contre une équipe qui n’avait pas beaucoup d’armes à nous opposer malgré notre effectif réduit à sa portion congrue. Rendez-vous dans 10 jours pour l’antépénultième rencontre de la saison, à Villeneuve-Loubet, histoire de pousser un peu plus loin la série d’invincibilité, et de mettre un peu plus la main sur la montée tant convoitée.

Résumé de match par Guillaume De Munegu

Written by